Reprendre le contrôle de la dette

Envoyer Imprimer PDF

  • ATLANTICO.FR, 06/05/2017

Bonnes feuilles du livre Reprendre le contrôle de la dette d'Adair Turner

A LIRE ICI


  • ALTERNATIVES ECONOMIQUES, MAI 2017

Reprendre le contrôle de la dette d'Adair Turner : "En vitrine"

 

  • LES ECHOS, "L'interview du vendredi", 12/05/2017

Interview d'Adair Turner pour Reprendre le contrôle de la dette.

Ici


  • US PRESS AGENCY, 24/01/2017

Article sur le livre à livre Reprendre le contrôle de la dette d'Adair Turner ici

 

  • L'INSTITUT LOUIS BACHELIER, 19/04/2017

Pour lire l'article en entier consacré au livre Reprendre le contrôle de la dette d'Adair Turner c'est ici !

 

  • LA VIE, 17/04/2017

Pour lire l'article en ligne : ici

 

  • LE MONDE Supplément "Economie & Entreprises", 13/04/2017

Interview d'Adair Turner pour Reprendre le contrôle de la dette.

Lire la suite de l'interview ici

 

  • LE MONDE, 15/04/2017

 

  • France Info, "L'interview éco", 14/04/2017
  • Revoir l'interview d'Adair Turner par Jean Leymarie ICI

     

  • France Inter, "Un jour dans le monde", 13/04/2017
  • Réécouter l'interview d'Adair Turner par Nicolas Demorand ICI


  • LES ECHOS, 14/04/2017

  • LIBERATION, 12/04/2017
  •  

    Europe, finances: deux insiders, Adair Turner, ex-banquier, et Jean Quatremer, correspondant de « Libération » à Bruxelles, règlent leurs comptes avec des institutions qu'ils connaissent intimement.

    Les ennemis de l'intérieur sont les plus efficaces. Cette vérité se vérifie une nouvelle fois à travers deux livres pertinents qui éclairent  l'obscur débat présidentiel en cours. Ces deux « dissidents », Adair Turner et Jean Quatre mer, veulent sauver par la réforme les institutions dont ils sont les procureurs autant que les partisans. Leur critique a plus de poids que ceux des idéologues adverses. Le premier est  un financier contre la finance, le second un Européen contre  l'Europe.

    Lord Adair Turner est un ex-banquier de haut vol, qui fut aussi directeur du Medef britannique ainsi que le président de l'autorité de régulation des banques après la crise de 2008. Il aime bien la finance : il la châtie d'autant mieux. Il reprend à son compte les réquisitoires qu'on entend le plus souvent du côté des altermondialistes ou des keynésiens, mais c’est avec d'autant plus de force qu'il en fut l'un des acteurs essentiels. Non, dit-il,  expérience faite, les marchés ne sont pas rationnels. Ils sont utiles quand  ils facilitent le financement de l’économie, non quand ils se perdent en spirales spéculatives à l’aide d'instruments de crédit toujours plus dangereux et abstraits ou quand  ils alimentent la bulle immobilière. lls ont facilité 1 envolée des  prix du  mètre carré en centre­ ville, d'où les classes moyennes et populaires ont été chassées alimentant le ressentiment politique. Ils ont organisé la persistance du surendettement qui plombe l’économie mondiale et fait stagner le pouvoir d'achat de la masse de la population. Comment en sortir? C'est un banquier qui le dit: en amoindrissant le pouvoir des banques et en permettant aux instituts d'émission le financement direct des Etats par le rachat d'obligations publiques toutes choses qui ont le don de plonger les économistes orthodoxes dans l'hystérie. Toutes choses qui figurent en bonne place dans les programmes de Bernie Sanders, Jeremy Corbyn Benoit Hamon ou Jean-Luc Mélenchon. Mais c'est Turner, financier respectable et membre titré de l'establishment, appuyé sur le meilleur de la science économique mondiale, théorique et empirique qui l’écrit...

    ADAIR TURNER, REPRENDRE LE CONTRÔLE DE LA DETTE, L'Atelier, 360 pp., 25 €.

    L'article en ligne ici !

    Mise à jour le Lundi, 22 Mai 2017 10:24  

    A propos

    Les Editions de l’Atelier s’attachent à mettre en valeur les expériences humaines afin d’analyser les grandes questions de société, décrypter le passé, inventer le présent. Les ouvrages visent à accroître la capacité de chacun à être acteur et à favoriser la transformation du monde vers plus de démocratie, de justice, de fraternité.

    En savoir plus

     

    Suivez-nous


    Rechercher

    newsletter

    Amis des Editions de l’Atelier